Addleshaw Goddard LLP secoue le cocotier

Par Philippe Melot le mercredi 06 novembre 2013
Management des Cabinets d'avocats

Le débat est relancé dans le monde juridique au Royaume-Uni entre les conservateurs et les progressistes : en juin dernier la firme Addleshaw Goddard annonçait le lancement de ses nouveaux "40 legal processes". De quoi s'agit-il? Coincés entre la hausse de leurs couts fixes et variables d'une part, et la pression des clients sur les prix d'autre part, les cabinets d'avocats voient leurs marges s'éroder depuis cinq ans. Chacun réagit à sa manière, soit en ne changeant rien, soit en essayant d'innover pour s'adapter au changement. C'est le cas d'Addleshaw qui a analysé sa "production" juridique, constaté que beaucoup de prestations juridiques sont normées et répétitives, et tenté de les rationnaliser sous forme de « process ». Désossées et simplifiées, ces prestations peuvent être confiées à des juristes relativement peu expérimentés, voire des paralegals. Leur prix de revient diminuant la firme soit baisse ses prix, soit augmente ses marges. Parallèlement la sécurité des opérations se trouve renforcée.

Tout ceci semble bien connu, car il ne s'agit que du processus d'industrialisation classique, appliqué aux services juridiques. Les réactions vont dans deux sens: les conservateurs affirment que les prestations juridiques ne sont pas des pizzas, nécessitent expérience et savoir-faire et ne sauraient faire l'objet de process standardisés. Les progressistes affirment que beaucoup de productions et opérations juridiques sont des produits standard. Le débat n'est pas nouveau : depuis les canuts de Lyon au 19ème siècle défendant leurs métiers à tisser jusqu'aux petits commerces de centre-ville contre les hypermarchés en passant par la presse papier contre le digital, la modernité a toujours rencontré la résistance au changement. Mais les générations passent, et les jeunes juristes arrivent sur le marché avec des outils et des méthodes de travail différents et plus efficaces, que de toute façon les réalités économiques imposent.

← Résolution 2014 : prenez votre évolution professionnelle en main !

Les règles d’or d’un CV efficace →

Retour à la liste des articles

Tous les articles